T

 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

. tabaski ji  n. fête musulmane pour le sacrifice du mouton. Ci tabaski ji, rey nañu xar mu réy. On a tué un gros mouton pendant la Tabaski.
. tabax  v. construire, bâtir. Damay tabax sama kër. Je construis ma maison.
. tabe  v. être généreux. Ku tabe, mooy maye. C’est le généreux qui donne de l’argent.
. tabb  v. nommer, investir. Tabb nañu depite réew mi. On a investi les députés du pays.
. taf  v. plaquer sur ou contre. Taf nañu ay nataal ci taax mi. On a mis des affiches sur le mur.
. taftu bin  n. la bande collante, le scotch. Taftu bi laay tafe sama téeré. C’est avec la bande collante que je colle mon livre.
. tag  v. suspendre, accrocher. Sunu bal dafa tag ci néeg bi. Notre balle est suspendue en haut de la chambre.
. tagal  v. porter de côté. Amadu dafa tagal mbaxaneem. Amadou a porté son bonnet de côté.
. tagg  v. glorifier, louer quelqu’un. Géwél baa ngiy tagg boroom ngénte li. Le griot est en train de glorifier celui qui le baptise.
. takk  v. attacher, porter. 1) se marier. Sa xarit bi takk na jabar. Ton ami s’est marié. 2)Umar takk na lam bu rafet. Oumar a porté un joli bracelet. 3) noter, fixer. Bul fàtte li ma la waxoon, nanga ko takk. N’oublie pas ce que je t’avais dit. Retiens-le !
. takk gi  n. le mariage. Takk gi neex na lool. Ce fut un beau mariage.
. takkandeer bi  n. l’ombre du corps. Sa takkandeer laa gis bi ngay romb. C’est ton ombre que j’ai vue quand tu passais.
. takkaay li  n. le bijou. Sama jabar am na ay takkaay. Mon épouse a des bijoux.
. takku  v. se déterminer. Nanga takku ci sa liggéey ! Sois déterminé dans ton travail !
. tal  v. avoir le temps de, être disponible. Taluma dara ndax sama liggéey bi. Je n’ai pas le temps à cause de mon travail.
. tali bi  (FR) n. la route. Ci tali bi la oto bi di jaar. La voiture passe sur la route.
. tam  v. accuser d’anthropophagie. Sa dëkkaale bi dañu koy tam. On accuse ton voisin d’anthropophagie.
. tama ji  n. le tambour d’aisselle. Sama xarit bi dafay tëgg tama. Mon ami joue du tambour d’aisselle.
. tamaate ji  n. la tomate. Tamaate ji nga jënd baaxul. La tomate que tu as achetée n’est pas bonne.
. tamxarit ji  n. le premier mois de l’année musulmane fêté le dixième jour. Ci tamxarit ji, lekk naa cere ju neex. J’ai mangé un bon couscous à la Tamxarit.
. tane  v. aller mieux. Sama yaay dafa feebaroon wànte tane na léegi. Ma mère était malade, mais elle va mieux maintenant.
. tani  v. pratiquer la divination avec les cauris. Ndaw si dafay tani. La femme pratique la divination avec les cauris.
. tanc  v. coincer. Sàcc  bi danu ko tanc ci roq bi. Nous avons coincé le voleur à l’angle.
. tandale  v. évaluer, supputer, deviner. Bi nga may woo, danga tandale walla danga xamoon sama tur? En m’appelant, tu as deviné ou tu connaissais mon nom?
. tandu  v. produire par coïncidence. Lim bi nga jàpp, danga ko tandu walla déet?  Le nombre que tu as trouvé, tu l’as dit par hasard ou non?
. tank  v. être mal à l’aise. Mënuma wax ci biir mag ñi, dama fi tank. Je ne peux pas parler parmi les adultes, je ne suis pas à l’aise.
. tanq  v. puiser un liquide. Tangal ci ñeex mi def ci ceeb bi ! Prends de la sauce et mets-en sur le riz !
. tanqal  v. agacer en faisant du bruit. Yéena ngi nuy tanqal ak wax ju bare. Vous nous agacez avec du bavardage excessif.
. tanqamlu  v. faire la sourde oreille. Bi ngay wax ci guddi, déggoon naa la wànte dama la tanqamlu. Quand tu parlais dans la nuit, je t’avais entendu mais j’ai fait la sourde oreille.
. tapp  v. appliquer. Ñaw naa simis bi, tapp butoŋ yee des. J’ai cousu la chemise, il ne reste que les boutons à coudre.
. tappale  v. tricher, user d’astuce pour tromper. Xale bi feebarul, dafay tappale rekk.L’enfant n’est pas malade, il triche seulement.
. taq  v. être à côté de, contigu, collé, attaché à… 1) Sunu ñaari kër a taq. Nos deux maisons sont contiguës. 2) Xaj bi dafa ma taq. Le chien est attaché à moi. 3) Etre maculé.Sama loxo dafa taq deret. Ma main est maculée de sang.
. tar  v. être dur. Xeer bi dafa tar. La bataille est dure.
. taraxlaayu  v. s’entourer d’un pagne. Bu ma sangoo ba pare, damay taraxlaayu. Après le bain, je m’entoure d’un pagne.
. tari  v. réciter. Xale yaa ngiy tari seen lesoŋ. Les enfants récitent leurs leçons.
. tarxiis  v. glisser sur … Dama tarxiis ci karo yi. J’ai glissé sur les carreaux.
. tas  v. disperser, éparpiller. Sunu ndaje mi tas na. Notre réunion s’est terminée.
. tase  v. aller à la rencontre de, se rencontrer. Bi may ñëw, tase naak benn jigéen. En venant, j’ai rencontré une femme.
. taw  v. pleuvoir. Démb dafa doon taw wànte barewul. Hier, il pleuvait, mais pas beaucoup.
. taw bi  n. la pluie. Bu taw bi séwétee, dinaa génn. Après la pluie, je sortirai.
. tawat  v. être malade. Gis naa Umar, ne na dafa tawat. J’ai vu Oumar. Il dit qu’il est malade.
. tawat ji  n. la plainte, les doléances. Waa dëkk bi wax nañu seeni tawat. Les villageois ont exprimé leurs doléances.
 . tawféex ji  (AR) n. Yàlla nañu Yàlla may tawféex. Que Dieu nous accorde sa protection.
. tawte  v. être mouillé par la pluie. Bi may ñëw dama tawte. En venant, j’étais trempé par la pluie.
. tax  v. causer. Yaa tax ma tarde. C’est à cause de toi que je suis en retard.
. taxañ  v. empaqueter, emballer. Taxañal ma mburu mi ! Il faut m’emballer le pain !
. taraw  v. être debout. Góor gaa ngi taxaw ci buntu kër gi. L’homme est debout devant la porte de la maison.
. tay  v. cuire à la vapeur. Faatu tay na ceeb bi. Fatou a cuit les riz à la vapeur.
. tayel  v. être paresseux. Nit warula tayel. La personne ne doit pas être paresseuse.
. tayle  v. mettre en gage. Dama tayle samay gànjar ngir am xaalis. J’ai mis en gage mes bijoux pour avoir de l’argent.
. tàccu  v. applaudir. Jigéen ñaa ngiy tàccu ci sabar gi. Les femmes applaudissent au tam-tam.
. tàgg mi  n. le nid d’oiseau. Picc mi dugg na ci tàggam. L’oiseau est entré dans son nid.
. tàggale  v. séparer, désunir. Ñaari xarit yi tàggale nañu leen. Les deux amis ont été désunis.
. tàggat  v. entraîner. Ci suba, dama doon tàggat sama yaram. Ce matin, je faisais du sport.
. tàgge  v. annoncer un décès. Tàgge nañu sama jabaru nijaay ci suba. On a annoncé le décès de l’épouse de mon oncle ce matin.
. tàggoo  v. faire ses adieux, dire au revoir. Binta dafay dem Màkka; tàggoo na ba pare.Bineta doit aller à La Mecque : elle a déjà fait ses adieux.
. tàggu  v. demander la permission, faire ses adieux. Damay tàggu samay waa-jur balaa may dem. Je demande la permission à mes parents avant de partir.
. tàkk  v. brûler, être allumé, flamber. Ñax maa ngiy tàkk. L’herbe brûle.
. tàkk gi  n. le rivage, la berge. Xale yaa ngiy sangu  ci tàkkal dex gi. Les jeunes se baignent sur la berge du fleuve.
. tàkkusaan ji  n. la fin d’après-midi. Ci tàkkusaan lañuy maye sama doom. Le mariage de ma fille aura lieu en fin d’après-midi.
. tàmm  v. avoir l’habitude de, être habitué à… Tàmm naa dox ak tànki neen. J’ai l’habitude de marcher pieds nus.
. tàmbali  v. commencer. Tàmbali naa liggéey. J’ai commencé à travailler.
. tànn  v. choisir. Yow lanu tànn nga teewal nu ci ndaje mi. C’est toi qu’on a choisi pour nous représenter à la réunion.
. tànn-béer ji  n. la danse traditionnelle organisée en soirée. Jigéen ñi def nañu tànn-béer bu neex gaawu bi weesu. Les femmes ont organisé une soirée dansante très intéressante le samedi passé.
. tàndarma ji  (AR) n. la datte. Tàndarma laay doge ci koor gi. Je romps le jeûne avec des dattes.
. tàng  v. chauffer, faire chaud, être chaud. Tey dafa tàng lool. Aujourd’hui il fait très chaud.
. tàngal bi  n. le bonbon. Xale yi laay jëndal ay tàngal. C’est pour les enfants que j’achète des bonbons.
. tàngat ji  n. avoir des bouffées de chaleur. Sama baay dafa àndak tàngat. Mon père a des bouffées de chaleurs qui lui arrivent.
. tàngaay bi  n. la chaleur. Fann yii, tàngaay bi dafa metti. Il fait très chaud, ces jours-ci.
. tànk bi  le pied, la jambe, la patte. Damay raxas samay tànk. Je lave mes pieds.
. tànq  v. céder une partie à quelqu’un. Tànq ma tutti ci sa garab bi ! Donne-moi un peu de ton médicament !
. tànta ji  n. la tante maternelle. Sama kër tànta laay yendu suba. C’est chez ma tante que je passe la journée demain.
. tàppaat bi n. (PORT) la clôture, la palissade. Sunu kër amul tàppaat. Notre maison n’a pas de clôture.
. tàqarñi v. dérouler. Tàqarñil ndimó yi ma la jëndal ! Déroule les tissus que j’ai achetés pour toi !
. tàrde (FR) v. être en retard. Démb, dama tàrdewoon bi may liggéeyi. Hier, j’étais en retard en allant au travail.
. tàwwi v. tendre un élastique. Damay tàwwi mbaq mi. Je tends l’élastique.
. tàyyi v. être fatigué, las. Boo tàyyee, dangay noppalu. Quand on est fatigué, il faut se reposer.
. taa v. stagner, être stagnant. Ci nawet bi, sunu gox bi dafay taa. Pendant l’hivernage, les eaux stagnent dans notre quartier.
. taab bi n. un abcès. Sama taab bi bënn na. Mon abcès est crevé.
. taafantoo v. prendre pour prétexte, pour excuse. Bu ma taafantoo, demal liggéeyi, tëyéwuma la ! Ne me prends pas pour prétexte, va travailler, je ne te retiens pas !
. taaj v. poser sur. Taajal ndab li ci kaw taabal bi ! Pose l’assiette sur la table !
. taal v. allumer, mettre le feu. Jox ma almet ma taal sondeel bi ! Donne-moi les allumettes pour que j’allume la bougie !
. taal bi n. le feu. Uppal taal bi, mu ngiy fey ! Active le feu, il s’éteint !
. taalibe bi (AR) n. disciple, élève d’une école coranique. Damay sarax taalibe yi. Je donne l’aumône aux disciples.
. taamu v. préférer. Ci ñaari kër yi, bii laa taamu. Des deux maisons, je préfère celle-là.
. taar bi n. la grande beauté. Janq bi, taaram a ko jey. La jeune fille est trop fière de sa beauté.
.taasu v. chanter sa devise avant de danser. Géwél baa ngiy taasu.
Le griot est en train de chanter sa devise.
. taat wi n. les fesses, le bas, le fond. Raxasal taatu xale bi ! Lave les fesses de l’enfant !
. taaw bi n. l’aîné, le premier enfant. Sama taaw jigéen la. Mon aîné est une fille.
. taax mi n. le mur, le bâtiment, la construction. Dëkk bi bare na taax. La ville a beaucoup de bâtiments.
. taaxirlu v. patienter un instant. Damay taaxirlu tuuti. Je patiente un peu.
. tebbi v. démarrer. Oto baa ngiy teddi, gaawal ! L’auto démarre, dépêche-toi !
. tef bi n. le cabri, le chevreau. Yàppu tef moo gëna nooy. La viande d’un cabri est plus tendre.
. tefes gi n. la plage, la rive, le bord de la mer. Nu ngiy dem tefes ga. Nous allons à la plage.
. teg v. 1) poser, déposer. Teg naa caabi ji ci kaw palanteer bi. J’ai posé la clé sur la fenêtre. 2) miser, cotiser. Damay teg ci joŋante bi. Je parie à la loterie.
. teg bi n. la cotisation, la mise. Dajale nañu teg yi. Nous avons rassemblé les cotisations.
. teg gi  n. la selle. Teggi naa tegu fas wi. J’ai enlevé la selle du cheval.
. tegle  v. superposer. Tegle naa ñaari simis ndax sedd bi. J’ai mis deux chemises à cause du froid.
. tegtal  v. indiquer. Nanga ma tegtal sa kër xarit bi ! Il faudra m’indiquer la maison de ton ami !
. teggi  v. enlever, retirer ce qu’on a posé. Teggil sa loxo ci sama mbagg ! Enlève ta main de mon épaule !
. teggi wi  n. la déviation, le chemin détourné. Nu ngi jaare ci teggi wi. Nous sommes passés par la déviation.
. teggin wi  n. la politesse, la courtoisie Nit, dafa wara am teggin. L’être humain doit avoir de la courtoisie.
. tekk  v. être hautain. Janq bi du nuyoo, dafa tekk. La jeune fille est hautaine, elle ne dit pas bonjour.
. tekki  v. 1) détacher, dénouer. Damay tekki xar mi. Je détache le mouton. 2) traduire, expliquer. Damay tekki li nga wax ci tubaab. Je traduis ce que tu as dit en français.
. tekki baat  n. lexique
. temp  v. marcher à pas lents. Jigéen jaa ngiy temp jëm teen ba. La femme marche lentement vers le puits.
. tenqo bi  n. l’articulation. Sama tenqo dafay metti. J’ai mal à l’articulation.
. teppi  v. découdre. Ñawkat baa ngiy teppi li i mu ñawoon. Le tailleur est en train de défaire ce qu’il avait cousu.
. teqale  v. séparer. Teqaleel xale yiy xeex ! Sépare les enfants qui se battent !
. teral  v. honorer. Gan, dañu koy teral. L’hôte doit être bien honoré et bin accueilli.
. teraanga ji  n. l’honneur, la civilité. Waa senegaal dañu am teraanga. Les Sénégalais sont hospitaliers et pleins de civilité.
. terer  v. défendre, interdire, empêcher. Tere nañu ku fi tóx. Il est interdit de fumer ici.
. teru  v. apparaître (en général pour la nouvelle lune ou le nouveau mois). Bi weer wi teroo laa ñëw Ndar. C’est au début du mois que je suis venu à Saint-Louis.
. tette  v. guider, initier. Sunu kelifa moo nu tette ba nu mën liggéey bi. C’est notre patron qui nous a initié au travail.
. tex  v. donner des fessées. Boo ma saagaa dinaa la tex. Si tu m’insultes, je te donnerai des fessées.
. texe  v. être bien venu, bien heureux. Texe àddina ak allaaxira, moo am solo. Ce qui est important, c’est d’être heureux ici bas et dans l’au-delà.
. tex-texaan  v. chatouiller les côtes. Bu ma tex-texaan ! Ne me chatouille pas les côtes !
. tey  v. faire exprès. Yaa tey li nga def démb. Tu as fait exprès ce que tu as fait hier.
. tey ji  n. aujourd’hui. Tey laay dem Dakaar. C’est aujourd’hui que je vais à Dakar.
. tere  v. empêcher. Yaa ma tere ma dem. C’est toi qui m’as empêché de partir.
. teel  v. être tôt. Tey ñëw naa teel. Aujourd’hui, je suis venu tôt.
. teen bi  n. le puits. Dama bëgg a gas teen ci sama kër. Je veux creuser un puits dans ma maison.
. teeñ wi  n. le pou. Boppu xale bi dafa am ay teeñ. La tête de l’enfant a des poux. L’enfant a des poux sur la tête.
. teer  v. s’arrêter. Gaal gaa ngiy teer ci tefes gi. La pirogue est en train d’accoster sur le quai.
. teertu  v. accueillir. Damay teertu sama gan yi jógé farañs. J’accueille mes hôtes qui viennent de France.
. teeru bi  n. 1) le débarcadëre, le lieu d’arrêt. Ndar am na teeru. Saint Louis a un débarcadère. 2) l’accueil, la cérémonie. Sa teeru gan yi, neex na. L’accueil de tes hôtes a été chaleureux.
. teew  v. être présent. Bëgg naa teew ci xew mi. Je souhaite présent à la cérémonie.
. teewe  v. être présent à… Duma mëna teewe takk gi. Je ne pourrai pas être présent au mariage.
. teewlu  v. se concentrer. Booy julli, dangay teewlu. Il faut se concentrer en faisant la prière.
. teey  v. 1) se décanter. Xaaral ndox mi teey ! Attends que l’eau se décante ! 2) être posé, pondéré, réfléchi. Nit dafa wara teey. La personne doit être pondérée. 3) donner la nausée. Kafe dafay teey sama xel. Le café me donne la nausée.
. teeylu  v. agir avec pondération, sans se précipiter. Nanga teeylu booy wax ! Il faudra être pondéré en parlant !
. témboo  v. être ex-aequo. Man ak yow noo témboo ci joŋante bi. Nous sommes ex-aequo, toi et moi, à la compétition.
. ténj  v. porter le deuil. Sama jabaru nijaay dafay ténj. La femme de mon oncle porte le deuil.
. tépparle  v. prolonger une situation qui devait être temporaire. Boo wéree, nanga jàngsi, bul tépparle ! Quand tu seras guéri, il faudra venir étudier ! Il ne faudra pas prolonger !
. téppati  v. exciter quelqu’un. Xale bi dafa yaru woon waaya yaa ko téppati léegi. L’enfant était poli, mais c’est toi qui l’as excité maintenant.
. téq  v. faire un croc-en-jambe. Bi may romb, nga téq sama tànq ma daanu. C’est en passant que tu m’as fait tomber d’un croc-en-jambe.
. téq-téq bi  n. l’empêchement. Dama am téq-téq moo tax liggéeyiwuma tey. C’est parce que j’ai un empêchement que je ne suis pas allé travailler aujourd’hui.
. téstën bi  n. le talon. Sama téstën dafay metti. J’ai mal au talon.
. téye  v. tenir, retenir. Gis naa dof bi mu téye benn paaka. J’ai vu le fou tenir un couteau.
. téegal  v. ‘circoncire’. Damay téegal sama doom ci bër gi. Je vais ‘circoncire’ mon fils pendant les vacances.
. téegu  v. être circoncis. Xale yi téegu nañu. Les enfants sont circoncis.
. téen  v. lever la tête. Téenal xool weer wi ! Lève ta tête pour regarder la lune !
. téeñ bi  n. le coussin de tête. Def naa téeñ ci sama bopp sooga yenu kees gi. J’ai mis un coussin de tête avant de porter la caisse.
. téere bi  n. 1) le gri-gri, le talisman. Bërekat baa ngi takk ay téeré yu bare. Le lutteur a porté beaucoup de gri-gris. 2) le livre. Maa ngiy jàng ci sama téeré wolof. J’apprends dans mon livre de wolof.
 

. të  v. être têtu, désobéissant. Tere naa Abdu mu të. J’ai empêché Abdou d’agir mais il est têtu.
. tëb  v. sauter, bondir. Sàcc bi dafa tëb taax mi dugg ci kër gi. Le voleur a sauté par le mur pour entrer dans la maison.
. tëcc  v. écraser, attendrir la viande. Damay tëcc yàpp wi. J’attendris la viande.
. tëccu  v. être contusionné. Bi mu daanoo, dammul wànte dafa tëccu. Lorsqu’il est tombé il n’a pas eu de fracture mais des contusions.
. tëdd  v. se coucher, se mettre au lit. Démb, tëdd naa teel . Hier, je me suis couché tôt.
. tëfli  v. cracher. Kenn warula tëfli ci mbedd mi. Personne ne doit cracher dans la rue.
. tëgg  v. battre au rythme, exercer le métier de forgeron ou de bijouterie. Géwél yaa ngiy tëgg sabar. Les griots battent le tam-tam. Tëgglu naa lamu wurus. Je me suis fait faire un bracelet en or.
. tëgg bi  n. le forgeron, le bijoutier. Tëgg baa ngiy tëgg ay jaaro nopp. Le bijoutier fabrique des boucles d’oreilles.
. tëgg mi  n. le battement. Tëgg mi ma dégg, àndul. Le battement du tam-tam que j’entends n’est pas harmonieux.
. tëj  v. fermer, enfermer. Nanga tëj buntu kër gi. Il faudra fermer la porte de la maison.Tëj naa xale yi ci négg bi. J’ai enfermé les enfants dans la chambre.
. tël  v. jongler, propulser. Xale bi dafa mëna tël bal. L’enfant jongle bien avec la balle.
. tële  v. ne plus pouvoir, être à bout de souffle. Jëkkëru Faatu dafa tële léegi.Maintenant le mari de Fatou est à bout de souffle.
. tëmb  v. flotter. Bant baa ngiy tëmb ci dex gi. Le bois flotte dans l’eau du fleuve.
. tënk  v. 1) mettre ensemble les deux pattes d’un animal. Tënk nañu xar mi. On a mis ensemble les pattes d’un mouton. 2) résumer. Dama tënk wax ji. J’ai résumé le discours.
. tër  v. tenir couché. Bu may rendi xar mi, dama koy tër. Avant d’égorger le mouton, on le tient couché.
. tërëf  v. perdre l’équilibre. Góor gi dafa màndi, mu ngiy tërëf. L’homme est ivre, il perd l’équilibre.
. tëri  v. aller se coucher. Dama sonn, maa ngiy tëri. Je suis fatigué. Je vais me coucher.
. tëru  v. guetter, être à l’affût. Alkaati baa ngiy tëru sàcc bi. Le policier guette le voleur.
. tëx  v. être sourd. Janq bi du dégg, dafa tëx. La fille est sourde, elle n’entend pas.
. tëx gi  n. la surdité. Sa tëx gi dafa yokku. Ta surdité s’est accentuée.
. tibb  v. prendre une poignée de… Sa tibb ceeb bi réy na. Tu as pris une grosse poignée de riz.
. tijji  v. ouvrir. Tijji naa bunt bi ak caabi ji. J’ai ouvert la porte avec la clé.
. tikk  v. être basané, métissé. Amerikeŋ bi dafa tikk. L’américain est métissé.
. tilim  v. être sale. Simis bi nga sol dafa tilim. La chemise que tu portes est sale.
. tilim ji  n. la saleté
. till gi  n. le chacal. Daje naak benn till ci àll bi. J’ai rencontré un chacal dans la brousse.
. timis ji  n. le crépuscule. Ci timis lanu agsi Ndar. Nous sommes arrivés à Saint Louis au crépuscule.
. timbi  v. émerger, revenir à la surface. Gaalu mool yi dafa suuxoon wànte timbi na démb. La pirogue des pêcheurs avait coulé mais elle est revenue à la surface hier.
. tin  v. céder à une requête. Nanga ma tin ci mbir mi ! Il faudra céder à ma requête pour l’affaire en question !
. tipp  v. porter son choix. Dàll yii laa tipp. Ce sont ces chaussures que j’ai choisies.
. tis  v. éclabousser. Daa ji tis na ci sama simis. L’encre a éclaboussé sur ma chemise.
. tisi bi  n. le tissu
. tisóoli  v. éternuer. Maa ngiy tisóoli ndax sama soj mi. J’éternue à cause de mon rhume.
. tiim  v. surplomber, dominer. Guy gi moo tiim sunu kër. C’est un baobab qui surplombe notre maison.
. tiim  v. se purifier au sable avant la prière. Su fekke ni mënuma jàpp, damay tiim balaa may julli. Si je ne peux pas faire mes ablutions à l’eau, je me purifie au sable avant la prière.
. tiir ji  n. l’huile de palme. Jënd naa tiir ju bees. J’ai acheté de l’huile de palme fraîche.
. tiis wi  n. le malheur, le souci. Yàlla na Yàlla teggi sa tiis ! Que Dieu écarte ton malheur !
. tiit  v. être effrayé, avoir peur. Dama tiit ci xare bi. J’ai peur de la guerre.
. tiitaange ji  n. l’effet de la peur, de la frayeur. Mari, mënul lekk ndax tiitaange. Marie ne peut pas manger à cause de la peur.
. toccamiku  v. s’enduire de crème. Bu ma sangoo ba pare, damay toccamiku. Après le bain, je mets de la crème sur mon corps.
. tof mi  n. la suite, la file. Sama tof dafa feebar. Celui qui vient après moi est malade.
. tofo mi  n. le cadet. Xale bi am na tofo. Cet enfant a un cadet.
. togg  v. faire la cuisine, cuisiner. Sama gan yi laay toggal ceebu-jën. Je prépare du riz au poisson pour mes hôtes.
. toj  v. casser, briser. Xale bi toj na weer bi. L’enfant a cassé le verre.
. toj-toj bi  n. un propos déplacé. Abdu dafa wax toj-toj démb. Hier Abdou a tenu des propos déplacés.
. tolloo  v. avoir la même taille. Man ak yow, noo tolloo. Toi et moi, nous avons la même taille.
. tomb bi  n. le point. Boo paree mbind mi, nga def benn tomb. Quand tu auras fini d’écrire, tu mettras un point. (Tu mettras un point à la fin de la phrase.)
. tono li  n. le bénéfice, le profit. Am naa tono ci li ma jaay. J’ai un bénéfice sur la vente.
. tonni  v. prélever à la surface. Tonnil ñeex mi ci kaw ! Prélève la sauce qui est au-dessus !
. tongoo  v. être en bisbille. Fan yii, sama jabar dafa tongook man. Ces jours-ci, ma femme est en bisbille avec moi.
. tongu  v. garder rancune à… Ba ma la gàntoo ba léegi, danga ma tongu. Depuis que je t’ai refusé la demande, tu m’as gardé rancune.
. tont li  n. la réponse, la réplique. Sa tont laay xaar. C’est ta réponse que j’attends.
. tontu  v. répondre, répliquer. Bu ma jotee sa bataaxal, dinaa la tontu. Si je reçois ta lettre, je te répondrai.
. toŋ-toŋ  v. partager la viande d’un animal entre cotisants. Dañu jënd benn xar, toŋ-toŋ ko. On a acheté un mouton qu’on s’est partagé.
. topp  v. suivre, accompagner. Toppal ci Ayda mu won la sa kër nijaay ! Il faut suivre Aïda afin qu’elle te montre la maison de ton oncle !
. toppandoo  v. imiter. Damay toppandoo fecckat bi. J’imite le danseur.
. toppatoo  v. s’occuper de, entretenir. Nanga ma toppatool sama gan yi ! Occupe-toi bien de mes hôtes !
. toq bi  n. la goutte. Defal ñetti toq ci garab bi ! Mets trois gouttes de ce médicament !
. toqental bi  n. eau bénite donnée au bébé à sa naissance. Toqental mooy jëkk ci gémmiñu liir. C’est l’eau bénite qu’on donne en premier lieu au nouveau né.
. toqi  v. être engourdi, fatigué. Toqi naa ci taxaw bu yàgg bi. Je suis engourdi de rester longtemps debout.
. torox  v. se déshonorer, perdre son honneur. Nit du toroxal jabaram. L’homme ne doit pas déshonorer son épouse.
. toroxlu  v. être humble devant Dieu. Booy julli, dangay toroxlu ci sa kanamou boroom. En priant tu dois être humble devant Dieu.
. toroxte ji  n. la grande honte. Ndaw si toroxte la àndal bi muy génn kër gi. La femme est sortie de la maison toute honteuse.
. tos gi  n. le fumier, l’engrais. Tos, dafay suuxt tool. L’engrais enrichit le champ.
. toskare  v. être misérable. Góor gi dafa toskare. L’homme est misérable.
. toxal  v. transférer. Toxal nañu ja ba. On a transféré le marché.
. toxoñ  v. se frotter les yeux. Xale baa ngiy toxoñ bëtam ak loxoom. L’enfant frotte ses yeux avec sa main.
. toxoro gi  n. la flûte. Damay liit toxoro gi. Je joue de la flûte.
. toxu  v. déménager. Toxu nanu ci beneen gox. Nous avons déménagé dans un autre quartier.
. toog  v. s’asseoir, rester tranquille. Toogal ci lal bi ! Assieds-toi sur le lit !
. toogu gi  n. le banc, le siège. Ci toogu bi la gan gi toog. L’hôte est assis sur le siège.
. tooke ji  n. un effet produit par un venin. Màtt-màttu jaan dafay ànd ak tooke ji. La morsure du serpent est accompagnée de venin.
. tool bi  n. le champ, le jardin, le verger. Am naa ay toolu ceeb. J’ai des rizières.
. tooñ  v. taquiner, avoir tort. Yaa tooñ xale bi ba mu mer. L’enfant s’est fâché parce que tu l’as taquiné.
. tooy  v. être mouillé, humide, trempé. Ëtt bi dafa tooy ndax làayyi bi. La cour est humide à cause du brouillard.
. tooy  v. avoir des courbatures. Dama ànd tooy. J’ai des courbatures.
. tóx  v. fumer. Tóx, baaxul ci wér gi yaram. Fumer n’est pas bon pour la santé.
. tóxu gi  n. la pipe. Jënd naa tóxu gu bees. J’ai acheté une nouvelle pipe.
. tóol  v. être impair. Saraxe lim bu tóol, moo gën. Faire l’aumône avec un nombre impair, c’est mieux.
. tóor-tóor bi  n. la fleur. Jënd naa ay tóor-tóor yu rafet. J’ai acheté de très belles fleurs.
. tóoy  v. être inactif, lourdeau. Janq bi dafa tóoy. La jeune fille est inactive.
. tubéy ji  n. le pantalon. Tubéy ji nga sol dafa tilim. Le pantalon que tu as porté est sale.
. tudd  v. se prénommer, s’appeler. Nanga tud? Comment t’appelles-tu?
. tukki  v. voyager. Samay waa-jur dañu tukki. Mes parents sont en voyage.
. tul  v. être invulnérable. Sama yaram dafa tul. Ma peau est invulnérable.
. tund wi  n. l’élévation de terrain, la colline, la dune. Sunu kër a ngi ci tund wi. Notre maison est sur la colline.
. tungóom  v. porter à califourchon sur les épaules. Umar dafa tungóom doomam ndax mu mëna seetaan làmb ji. Oumar a porté son fils à califourchon sur ses épaules pour qu’il regarde la lutte.
. tungune gi  n. le nain. Gis naa tungune gu reelu. J’ai vu un nain très amusant.
. tuñ-tuñi  v. déployer beaucoup d’activités. Gis naa la ngay tuñ-tuñi ci takk gi. Je t’ai vu déployer beaucoup d’efforts au mariage.
. tur wi  n. 1) le prénom. Ci sa tur laa la woowe. Je t’ai appelé par ton prénom. 2) le renom. Sa xarit bi dafa am tur. Ton ami a du renom.
. turandoo bi  n. l’homonyme, la personne de même nom. Sama turandoo, fii la yendu tey. Mon homonyme a passé la journée ici aujourd’hui.
. turki bi  n. la chemise traditionnelle pour homme. Turki bi nga sol, rafet na lool. La chemise que tu as portée est très jolie.
. tut wi  n. la cicatrice en relief. Faatu am na tut ci jë bi. Fatou a une cicatrice en relief sur le front.
. tuyaaba ji  n. le bienfait, la récompense divine. Boo defee jëf ju baax, Yàlla bindal la tuyaaba. Quand tu fais une belle action, Dieu te récompera.
. tuub  (AR) v. se convertir à l’Islam, implorer le pardon. Tubaab bi dafa tuub. L’Européen s’est converti à l’Islam.
. tuuf  v. instiller dans les yeux. Damay tuuf sama bët yiy metti. Je mets des gouttes dans mes yeux qui me font mal.
. tuufaay li  n. le collyre. Def naa tuufaay ci samay bët. J’ai mis du collyre dans mes yeux.
. tuuma ji m n. l’accusation. Teggi nañu tuuma li ñu la tegoon. Tu as été déculpabilisé
. tuumaal  v. accuser. Tuumaal nañu sa xarit bi ci càcc gi fi amoon. On a accusé ton ami du vol qui a été commis.
. tuur  v. verser, répandre. Tuur naa ndox mu bon mi ci dex gi. J’ai versé l’eau sale dans le fleuve.
. tuur mi  n. le totem. Duma laal jaan, ndaxte sama tuur la. Je ne touche pas le serpent parce que c’est mon totem.
. tuur yi  n. les esprits attachés à une personne. Fàww ñu ndëppal ko ndaxte tuur yee ko jàpp. Il est pris par les esprits ; il faut qu’on lui fasse des rites de guérison.
. tuuti  adv. un peu, petit. May ma tuuti ndox ! Donne-moi un peu d’eau !

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Le Petit Wolof est un dictionnaire vivant. Revenez le voir souvent !

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :