G

 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

. ga  v. obliger. Dañu ga janq bi moo tax mu séy ak waa ji. On a obligé la fille; c’est pourquoi elle s’est mariée avec l’homme.
. gag  v. avoir un trou de mémoire. Bi sëriñ bi di tari, dafa gag. Le marabout, en récitant, a eu un trou de mémoire .
. gajj  v. écorcher. Faatu gajj nañu ko ci kanam gi. Dafa doon xeex. On a écorché Fatou à la figure; elle se battait.
. gan gi  n. l’hôte, l’étranger, l’invité. Sama gan gi yi laay won dëkk bi. Je montre à mes hôtes la ville.
. ganale  v. accueillir un hôte. Boo ñëwee Ndar, dinaa la ganale bu baax. Si tu viens à Saint-Louis, je t’accueillerai très bien.
. ganaar gi  n. la poule, le poulet. Dama bëgga yar ay ganaar. Je veux élever des poulets.
. gannaaw gi  v. l’arrière, le dos. Ci sama gannaaw kër la teen bi nekk. Le puits est derrière ma maison.
. gaññ  v. grimacer. Xale be mu ngiy gaññ bi ñu koy ñakk. L’enfant gri,mace au moment où on le vaccine.
. garab gi  n. arbre, plante. 1) Sunu tool am na garab yu bare. Notre champ a beaucoup d’arbres. 2) le médicament. Boo naanee garab gii, sa biir dina sedd. Si tu bois ce médicament pour ton ventre, tu te sentiras mieux.
. gas  v. creuser. Nu ngiy gas teen ci sunu kër. Nous creusons un puits chez nous.
. gasax zi  n. l’asticot. Yàpp wi dafa nëb, mu ngi fees dell ak gasax. La viande est pourrie, elle est pleine d’asticots.
. gatandu  v. aller au devant de quelqu’un pour l’accueillir. Sama gan yi laay gatandu. Ce sont mes hôtes que j’accueille.
. gaynde gi  n. le lion.  Gaynde gi dafa soxor, rey na rëbbkat bi. Le lion est méchant. Il a tué le chauffeur.
. gaynde -géej gi  n. le requin. Nappkat yi jàpp nañu benn gaynde-géej. Les pêcheurs ont pris un requin.
. gàcce gi  n. la honte. Sàcc bi am na gàcce bi ñu ko jàppee. Le voleur a eu honte quand on l’a pris.
. gàddu  v. porter sur l’épaule, supporter. 1) Bàyyil ma gàddul la say bagaas ! Laisse, je vais te porter tes bagages ! 2) assurer; prendre la responsabilité. Maa lay gàddul say bor ci butig bi. Je suis responsable de tes dettes à la boutique.
. gàgganti  v. souffler un mot à qu’elqu’un qui est bloqué. Maa ko gàgganti bi mu gagee.C’est moi qui lui ai soufflé le mot quand il était bloqué.
. gàjj gi  n. les petites balafres. Bàmbara yi am nañu ay gàjj ci seen kanam. Les bambaras ont des balafres sur leur visage.
. gàkk  v. être taché. Sama yéré gàkk na ak deret. Mon vêtement est taché de sang.
. gàllankoor wi  n. obstacle; empêchement. Duma mëna ñëw ci xew mi ndaxte dama am ay gàllankoor. Je ne pourrai pas venir à la cérémonie car j’ai des empêchements.
. gàllaaj gi  n. une amulette, un gri-gri, un talisman. Takkal say gàllaaj balaa ngay génn ! Porte tes gri-gris avant de sortir !
. gàmmou  v. célébrer une fête traditionnelle, la naissance du prophète Mohammed. Suba la gàmmu gi. C’est demain la célébration de la naissance du prophète Mohammed.
. gànnaar gi  n. La Mauritanie. Gànnaar gi mooy indi mbóoya mi. C’est la Mauritanie qui amène l’harmattan.
. gannaaw-ëllëg  après-demain
. gannaawaati-ëllëg  le surlendemain
. gànnaay gi  n. l’arme. Booy tëdd, danga wara am gànnaay. Tu dois avoir une arme quand tu te couches.
. gàncax gi  n. la verdure, la végétation. All baa ngi fees dell ak gàncax. La brousse est pleine de végétation.
. gànjar gi  n. bijou en or. Sama yaay bare woon na gànjar wantè jaay na lépp. Ma mère avait beaucoup de bijoux, mais elle a tout vendu.
. gàntu  v. refuser. Ñaan naa sama nijaay xaalis wànte dafa ma gàntu. J’ai demandé de l’argent à mon oncle; mais il a refusé de m’en donner.
. gàpp bi  n. l’échéance, la limite. War naa dellu tugël ndaxte sama gàpp jot na. Je dois retourner en Europe parce que mon délai est expiré.
. gàtt  adj. être court, de petite taille. Sofi njoolul, dafa gàtt. Sophie n’est pas grande, elle est petite.
. gaaf gi  n. la malchance, la guigne. Nafi dafa aay gaaf.
. gaal gi  n. la pigogue, le bateau. Gal gi suux na ci dex gi. La pirogue q chaviré dans le fleuve.
. gaana gi  n. le lépreux. Péykuuk, mooy dëkku gaana yi. Peykouk est la ville des lépreux.
. gaanuwaay bi  n. l’urinoir. Damay sawi ca gaanuwaay ba. Je vais pisser à l’urinoir.
. gaañ  v. blesser. Yaa ma gaañ ci loxo. C’est toi qui m’a blessé à la main.
. gaañu  v. se blesser, être mort (dédéder). Sama maam bu jigéen gaañu na démb. Ma grand-mère est décédée hier. Gaañu naa ci loxo. Je me suis blessée à la main.
. gaar  v. rapiécer; raccommoder. Ñawkat bi, mu ngiy  gaar sama tubéy. Le tailleur est en train de rapiécer mon pantalon.
. gaaral  v. lancer des attaques indirectement à quelqu’un. Bi sa nijaay di wax ak Abdu, yow la doon gaaral. Ton oncle te lançait indirectement des attaques en parlant de Abdou.
. gaaw  v.  être rapide. Ropalaan bi moo gëna gaaw oto bi. L’avion est plus rapide que l’auto.
. gaawantu  v. se presser. Yaa ngiy gaawantu ngir teela àgg. Tu te presses pour arriver tôt.
gaawu bi (aseer)  n. samedi. Gaawu laay ñibbi sama réew. C’est samedi que je rentre dans mon pays.
. gedd  v. bouder. Xale bi gedd na tàngal ji mo ko may. L’enfant a boudé le bonbon que je lui ai donné.
. gejj wi  n. le poisson séché. Bëgguma gejj; duma ko lekk. Je n’aime pas le poisson séché, je ne le mange pas.
. gelu  v. souffrir de l’absence de quelqu’un. Ayda bëggul lekk ndax li muy gelu yaayam.Aïda n’a pas envie de manger parce qu’elle souffre de l’absence de sa mère.
. genn-wàll gi  n. la moitié. Jox ma genn-wàllu màngo bi ! Donne-moi la moitié de la mangue !
. gental  v. abandonner. Waa dëkk bi gental nañu dëkk bi. Les habitants ont abandonné la ville.
. geño gi  n. la ceinture. Damay takk sama geño gi. J’attache le pantalon avec la ceinture.
. ger  v. corrompre. Alkaati bi dañu ko ger ak xaalis moo tax mu bàyyi leen. Le policier a été corrompu; c’est pourquoi il les a relâchés.
. gerte gi  n. l’arachide. Sama baay am na toolu gerte. Mon père a un champ d’arachide.
. geen gi  n. la queue, la partie arrière. Xar mi baaxul Tabaski ndaxte geen gi dafa gàtt.Le mouton n’est pas bon pour la Tabaski parce que la queue est courte.
. geestu  v. tourner la tête pour regarder derrière soi. Boo geestoo dinga gis oto bi topp ci sa gannaaw. Si tu tournes la tête, tu verras la voiture qui vient derrière toi.
. geet  v. mettre au régime, à la diète. Sama yaay dañu ko geet ndaxte dafa am jabet.Ma mère est à la diète à cause du diabète.
. gémmiñ gi  n. la bouche. Boo yeewo, nanga raxas sa gémmiñ ba mu set ! Au réveil il faudra bien laver ta bouche !
. génn  v. sortir. Guddi gi, danuy génn ci biti ndax tàngaay bi. La nuit nous sortons à cause de la chaleur.
. génne  v. faire sortir, expulser. Boo waxee ci kalaas bi, ma génne la. Si tu parles en classe, je te fais sortir.
. gént  v. rêver. Biig, gént naa sama yaay muy dem Màkka. Hier nuit, j’ai rêvé que ma mère est en train d’aller à la Mecque.
. gétën  v. troubler, embêter. Yoo yi gétën nañu nu biig. Les moustiques nous ont embêtés hier nuit.
. gétt gi  n. un endroit d’élevage d’animaux. Sama nijaay am na géttu xar. Mon oncle a un lieu d’élevage de moutons.
. géwél bi  n. le griot. Géwél yaa ngiy woy ci ngénte li. Les griots sont en train de chanter au baptême.
. géej gi  n. la mer, l’océan. Géej laay nappe suba. C’est en mer que je vais pêcher demain.
. géer gi  n. rang social wolof non artisanal. Géer ñi bëgguma séy ak tëgg yi. Les nobles ne veulent pas se marier avec les bijoutiers.
. géew bi  n. le cercle, la piste. Nit ñaa ngiy fecc ci géew bi. Les gens dansent sur la piste.
. géex  v. éructer. Xale bi dafa naan soow mu bare moo tax muy géex. L’enfant a bu beaucoup de lait, c’est pourquoi il éructe.
. géey  adj. lieu ou personne sans animation. Xew mi neexul, dafa géey. La cérémonie n’est pas intéressante; elle est sans animation.
. gëdd  v. gronder. Bul gëdd xale bi; dafay jooy ! Ne gronde pas l’enfant. Il va pleurer !
. gëddë gi  n. le respect dû à autrui. Kelifa dañ ko wara jox gëddë. Un chef, on doit lui accorder le respect.
. gëj  v. (auxiliaire) rester longtemps sans … Gëj naa lekk ceebu-jën. Ça fait longtemps que je n’ai pas mangé du ceebu-jën.
. gëléem gi  n. le chameau, le dromadaire. Gànnaar bare na gëléem. La Mauritanie a beaucoup de chameaux.
. gëlëm  v. être égaré, désorienté. Bi làmp yi feyee, dama gëlëmoon. Quand les lampes se sont éteintes, j’étais désorienté.
. gëmm  v. fermer les yeux. Bu may nelaw, damay gëmm. Quand je dors, je ferme les yeux.
. gëmméntu  v. avoir sommeil. Yaa ngiy dajant, xanaa danga gëmméntu. Tu es en train de somnoler. Tu as sommeil?
. gën  v. être plus que, mieux que, mieux. Faatu moo gëna rafet Ayda. Fatou est plus belle que Aïda.
. gënn gi  n. le mortier. Maa ngiy dëbb dugub ji ci gënn gi. Je pile le mil dans le mortier.
. gërëm  v. remercier. Nanga gërëm say waa-jur bu baax ! Il faudra bien remercier tes parents?
. gëstu  v. faire des recherches. Damay gëstu ci mbirum làkk yi. Je fais des recherches linguistiques.
. gindi  v. éclairer, tirer d’erreur. Jigéen ñi gindi nañu leen ci waxtaan wi. Nous avons éclairé les femmes lors de la causerie.
. giñ  v. jurer. Seede baa ngiy giñ. Le témoin est en train de jurer.
. gis  v. voir. Gis naa la bi ngay dugg ci kër gi. Je t’ai vu quand tu entrais dans la maison.
. gisaane  v. exercer la voyance. Sëriñ bi dafay gisaane. Le marabout prédit l’avenir.
. gise  v. se voir, se concerter. Danu wara gise balaa ndaje mi. On doit se concerter avant la réunion.
. gis-gis bi  n. 1) la vision, la vu. Sa gis-gis leerul. Ta vue n’est pas claire. 2) entendement, compréhension. Man ak yow bokkunu gis-gis. Nous n’avons pas la même compréhension, toi et moi.
. giif  v. être apaisé, calme. Bu sa mer giifee, dinaa waxante ak yow. Quand ta colère sera apaisée, je parlerai avec toi.
. giir gi  n. la famille, la lignée, l’ethnie. Ci ban giir nga bokk? De quelle ethnie es-tu?
. giiru-dund gi  n. la vie durant. Musiba bi dafa lay topp sa giiru dund. Ce malheur te suit ta vie durant.
. gobar bi  n. le poignard. Sàcc bi mu ngi ame benn gobar. Le voleur a un poignard.
. golo gi  n. le singe. Golo gi dafa xiif. May ko mu lekk ! Le singe a faim. Donne-lui à manger.
. gone gi, xale, doom  n. l’enfant, le gosse, le gamin. Am na gone yu nekk ci ëtt bi di fo.Il y a des enfants qui sont dans la cour en train de jouer.
. gont  v. aller travailler l’après-midi. Sa nijaay gont na ci ñatti waxtu. Ton oncle est allé travailler à quinze heures.
. gor  v. abattre, couper. Lawbe yi gor nañu garab yi nekk ci àll bi yépp. Les bûcherons ont coupé  tous les arbres de la brousse.
. gor si (gi)  n. l’homme libre, d’honneur. Gor, dafay wax dëgg. L’homme d’honneur doit dire la vérité.
. goro bi  n. le beau-père, la belle-mère, le gendre. Muusaa dafa rus goroom yi. Moussa a honte de ses beaux-parents.
. gox bi  n. le quartier. Sunu gox, moo gëna rëy ci dëkk bi. Notre quartier est le plus grand de la ville.
. góob  v. couper les épis, les céréales. Beykat baa ngiy góob toolam. Le cultivateur est en train de couper les céréales de son champ.
. góombi  n. la plaie. Abdu ngiy faj góom bi mu am ci tànkam. Abdou est en train de soigner la plaie qu’il a au pied.
. góor gi  n. l’homme. Góor gaa ngiy julli ci néeg bi. L’homme prie dans la chambre.
. góor-góorlu  v. 1) s’efforcer de bien faire. Nangeen góórlu ci seen liggéey ! Il faudra vous efforcer de bien travailler ! 2) se débrouiller. Damay góor-góorlu ngir am lu ma lekk. Je me débrouille pour avoir de quoi manger.
. góox  v. prendre une gorgée. Jox ma butéelu kokaa bi ma góox ci tuuti. Donne-moi la bouteille de coca que j’en prenne une petite gorgée !
. gudd  v. être long. Yoon wi nu jaar dafa gudd lool. La route par où on est passé est trop longue.
. guddee  v. faire quelque chose tard dans la nuit. Biig, guddee naa ñibbisi. Hier nuit, je suis rentré tard.
. guddi gi  n. la nuit. Ci guddi gi laay dem Dakaar. C’est dans la nuit que je vais à Dakar.
. guléet  mot-phrase. C’est la première fois. Guléet ma sangu ci géej gi. C’est la première fois que je me suis baigné à la mer.
. gumba gi  n. l’aveugle. Gumba gi daanu na ci kàmb gi. L’aveugle est tombé dans le trou.
. gunge  v. accompagner, raccommoder. Damay gunge sama gan yi. J’accompagne mes hôtes.
. guró gi  n. la cola. Jënd naa benn guró gu weex ak benn bu xonq. J’ai acheté une cola blanche et une rouge.
. guy gi  n. le baobab. Ndar dafa bare guy. Saint Louis a beaucoup de baobabs.
. guyaab bi  n. la goyave. Guyaab yi nu jënd neex nañu. Les goyaves que nous avons achetées sont délicieuses.
. guus  v. être humide. Dama dox ci taw bi moo tax sama yére yi guus. C’est parce que j’ai marché sous la pluie que mes habits sont humides.

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Le Petit Wolof est un dictionnaire vivant. Revenez le voir souvent !

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :