Un jour de vacances au Téranga de Saly

Il était une fois… J’avais alors neuf ans…

Ce vendredi-là avait vraiment bien commencé. On nous avait prévenus, Polume et moi. ‘Préparez-vous. Aujourd’hui, nous vous sortons de votre placard.’

Deux maître-nageurs pour moi tout seul.  

teranga-2
Alors, Polume et moi, nous avons préparé nos affaires. Et nous sommes tous partis au Téranga, à Saly. Moi, j’étais content parce que, souvent, dans les hôtels, il y a des piscines. Et comme Téranga est un grand hôtel qui reçoit des vacanciers…

 

teranga-3
Difficile de croire que j’avais peur de l’eau quand j’étais petit. Je pleurais fort chaque fois que Polume m’emmenait à la plage pour me familiariser avec la mer. Cette étendue immense me faisait peur.

 

teranga-4

 

 

Je ne sais pas encore nager. Il n’empêche que j’adore me baigner.
On dirait que Makha tient un pain sous son bras.

 

 

 

 

teranga-1
On dirait deux albatros.

 

teranga-6

 

Est-ce qu’on fait aussi l’école dans l’eau chez vous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

teranga-7
Après la piscine, un petit coup de balançoire pour me sécher.
Puis, nous allons vers la plage.

teranga-plage-1
C’est visible que la nature règne en maître sur notre planète.
Un violent raz-de-marée a emporté en l’espace d’une nuit un immense morceau de la plage de l’hôtel Téranga de Saly, un dégât parmi tant d’autres sur la côte du Sénégal.
Les hommes essaient de se protéger comme ils peuvent. Ils prennent des mesures. Mais, inéluctablement, la mer avance.

 

teranga-plage-2
Une maison pieds dans l’eau. Ce rêve de beaucoup de  propriétaires a été réalisé, pour certains, dans les grandes largeurs: non seulement, les pieds sont dans l’eau, mais les meubles, la maison, les effets personnels ont goûté, eux aussi, à l’eau salée d’une mer intransigeante. L’hôtel Téranga n’a, en fait, plus de plage maintenant.  Que sera son devenir?

Qu’adviendra-t-il de toutes les constructions touristiques de la Petite Côte du Sénégal ? Et les maisons de la population ? Qu’engloûtira-t-elle, la mer, la prochaine fois qu’elle se déchaînera ? A quels endroits de la côte sénégalaise fera-t-elle encore d’irréparables dégâts ? Est-ce vraiment la faute de l’homme ? Ou n’est-ce pas tout simplement l’évolution de la terre?

Le Sénégal va-t-il finir par être rayé de la carte du monde ? D’aucuns l’auraient peut-être senti venir, le désastre, raison pour laquelle ils ont pris la pirogue vers l’Europe …

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :